Deep Dive summer residency
nadjim bigou-fathi & soto labor

nadjim bigou-fathi & soto labor

Du discours au chant, du texte à la partition, de la recherche à la performance : ce duo critique-poétique invite le public à réfléchir sur la production et la transmission des histoires.

FRSH (search for an object in a pocket) est une étude critique des méthodes de production et de performance du discours : de la parole au chant, du geste à la danse, du texte à la partition. Bien au-delà de toute distinction entre recherche et performance, le duo poétique soto labor et nadjim bigou-fathi concentre son regard sur les dynamiques de pouvoir qui déterminent la façon dont les histoires sont produites et transmises. Ce faisant, ils demandent au public de les aider à réfléchir – avec leurs oreilles et/ou leurs bouches – à la manière dont nous pouvons rebattre les cartes. Plus précisément, soto labor (il) et nadjim bigou-fathi (il) s'engagent avec des matériaux théoriques et vidéographiques et les transforment en un/leur langage performatif.

BIO
nadjim bigou-fathi (1990, FR) est un designer, artiste visuel et performeur. Il s'intéresse à l’émergence des limites – des murs aux mots – et aux dynamiques normatives, territoriales ou autoritaires qui les sous-tendent. Par le biais de projets curatoriaux, sculpturaux ou performatifs, il étudie des situations d'attente et d'anticipation en interrogeant  les relations de pouvoirs entre les participant·e·s.

soto labor (1993, FR) est un poète, artiste visuel et performeur. Fortement influencé par le hip-hop comme moyen d'autonomisation, il explore différentes formes de récit et de performance, tout en se penchant sur les conditions qui rendent cela (im)possible pour certain·e·s. Ses histoires courtes, fables, poèmes et paroles de rap deviennent ainsi des outils de critique politique.

12.09 18:30 film screening & discussion Ôri (1989) >>