Black Hole Sun a Jaakko Pallasvuo screening programme
film screening
WE 16.10.2019 20:30

Blending the anxiety of contemporary life with queer tragedy.

YOU ARE THE SUN, Jaakko Pallasvuo, 2017, 33 min., FI
Avec une lucidité proche d’un trip de drogue, ce film mélange séduction, désir et aversion : difficile à regarder mais impossible de détourner le regard. Un amour tellement à vif qu’on ne peut pas le fixer des yeux, trop chaud pour toucher. « Plus on aime quelqu’un, plus on se rapproche de la mort », explique-t-il.

A PLACE CALLED LOVELY, Sadie Benning, 1991, 13 min., VS.
Ce film fait référence aux types de violences que les individus peuvent rencontrer au cours de leur vie, du passage à tabac à l’accident en passant par le meurtre ou la violence plus sournoise tissée de mensonges, d’expectations sociales et de foi trahie.

THE LOST HEAD AND THE BIRD, Sohrab Hura, 2018, 10 min, IN
Un monde désorienté et absurde en marge de l’Inde contemporaine, où les frontières entre la réalité et la fiction s’effacent et les courants souterrains des castes et de la violence sexuelle, religieuse et politique guettent et font de plus en plus régulièrement surface.

HOLE, Jaakko Pallasvuo, 2019, 7 min, FI
Oui, chaque blessure est un trou, si superficiel soit-il. Mais chaque chose de forme ronde peut aussi être un trou. Chaque vidéo est un œil qui crie à l’aide. Chaque angoisse est l’ennui et la paresse.

DEEP SLEEP, Basma Al Sharif, 2014, 13min, GR / MT / PS
Une navette hypnotique pan géographique sur des beats binauraux qui génèrent des ondes cérébrales. Deep Sleep nous emmène en voyage dans les ondes sonores de Gaza et nous offre différents visages du déclin moderne.