Quinsy Gario our playing mas...ses
performance premiere
WE 23.06 20:30
TH 24.06 20:30

À partir de séquences Super 8 lors du deuxième et dernier carnaval antillais dans la ville néerlandaise d'Utrecht en 1983, Quinsy Gario tisse des liens entre faits historiques et spéculations.

Martinus est l'oncle de Gario. Il quitte Curaçao dans sa jeunesse pour étudier la peinture à Utrecht avant de revenir sur l'île avec son diplôme. Gario, lui aussi, part étudier à Utrecht en 2002 sans avoir jamais entendu parler des célébrations du carnaval. C'est alors que son oncle lui confie un sac en papier contenant des films. Après avoir découvert leur contenu, Gario réalise plusieurs œuvres à partir de l'histoire cachée dans la remise de son oncle.

Son travail se concentre sur le marronnage, la migration et la présence Caribéenne dans la violence des centres impériaux. Il s'agit d'un jeu complexe sur la mémoire et la résistance qui s'opère dans les territoires colonisés des Caraïbes, en particulier ceux qui continuent de faire l'objet d'une occupation par les Pays-Bas. Dans son travail, Gario se penche également sur l'importance de la ville d'Utrecht, qui a accueilli les négociations des puissances impériales en 1713 pour conclure le monopole du commerce des Africains enlevés et réduits à l'esclavage. Dans son travail, le traumatisme colonial générationnel et les pratiques décoloniales de refus sont mis en évidence.

En anglais et Papiamentu
75 minutes

Aftertalk le jeudi avec Carolina Maciel de França & Quinsy Gario

Coproduit par Beursschouwburg
Avec le soutien de l'ambassade des Pays-Bas à Bruxelles

QUI?

Quinsy Gario est un activiste et artiste visuel et de performance originaire des Caraïbes Antilles néerlandaises. Son œuvre la plus connue, Zwarte Piet Is Racisme (2011-2012), critique le sens commun de la figure raciste néerlandaise Zwarte Piet (Pierrot le Noir). Quinsy a une formation universitaire en études de genre et en études postcoloniales et est diplômé du programme de Master en Recherche Artistique de l'Académie royale des Beaux-Arts de La Haye.

Carolina Maciel de França (°1986) is an author, consultant and maker. She was born in Recife (Brazil) and lived in the Netherlands for a long time before moving to Antwerp in 2005. She graduated as a literary translator, but during and after her studies mainly worked as an intercultural activist, cultural project leader and moderator. She went through the bicultural leadership programme LinC Lage Landen in 2018 and started her own artistic practice. Carolina has been a member of De Samenstelling since 2020 and also made her debut that year with a short story in the literary anthology AFROLIT, edited by Ebissé Rouw and Dalilla Hermans.